Entrez ici votre Requête

shadow
Le grand séminaire

 

Les deux historiens chartrains, Lecocq et Renard font allusion, dans deux articles, à la découverte de la pierre de fondation du Grand séminaire. Cette pierre commémorative portant une inscription latine, évoque la fondation, en 1687, par Mgr de Neuville des nouveaux bâtiments . Elle fut découverte et donnée à la Société Archéologique d'Eure-et-Loir par Mr Darde, alors propriétaire du terrain qui la mis au jour " ... en pratiquant des fouilles dans les fondations des bâtiments de cet ancien édifice aujourd'hui détruit. ". Renard rapporte que cette pierre " ... posée en 1687 a en effet été trouvée à l'angle nord-est des fondations de la Léproserie qui subsistent encore et entre lesquelles s'ouvrent l'excavation reproduite plus haut ... ". La gravure que cite Renard montre deux pans de murs en pierre, arasés au dessus des arcs de décharge. L'entrée d'une cave (?) y est visible.
Un autre article de Renard issu des Procès-verbaux de la SAEL relate la découverte, toujours par M. Darde, de sépultures: " en ouvrant une carrière de sable au midi de sa propriété du Grand-Beaulieu, jadis léproserie puis Grand séminaire, M. Darde avait mis à découvert un ancien cimetière qui semblait avoir été le lieu de sépulture des lépreux. Les corps y avaient été placés en tous sens, souvent superposés les uns aux autres. Aucun objet intéressant d'archéologie n'y avait été trouvé jusqu'à ces derniers jours où, en poursuivant les fouilles, les travailleurs découvrirent un grand nombre de petits vases de terre cuite, cinquante environ, uniformément placés aux pieds des corps inhumés, et contenant des fragments de charbon de bois).
Dans un premier temps les bâtiments utilisés furent ceux de l'ancienne léproserie, la chapelle fut restaurée et consacrée le 6 mai 1668. " ... d'une longueur totale de vingt à vingt cinq mètres elle se composait d'un chœur pour le clergé et d'une nef, où naguère les lépreux, maintenant les fidèles des Chaises, du Grand et du Petit-Beaulieu, venaient assister aux offices... ") Elle reçut, entre autres sépultures, celles de l'évêque, Mgr de Neuville (1690), puis de ses successeurs Godet des Marais (1709) et Mérinville (1746)

En 1680, la direction du séminaire fut confiée à la congrégation des Missionnaires de Saint-Lazare.

Le développement du séminaire et le nombre des ordinants augmentant, Mgr de Neuville décida la construction de nouveaux bâtiments.

Les travaux débutèrent en 1687, " ... sur les fondements du grand corps de logis de l'ancienne léproserie. ". Le projet comportait l'édification " ... d'une grande chapelle et trois vastes bâtiments formant ensemble un parallélogramme. ".


En 1695, après la création de l'évêché de Blois, la construction du troisième corps de logis fut abandonnée.
Une nouvelle chapelle fut construite en 1781, à un emplacement différent de la précédente.



FERDINAND DE NEUVILLE DE VILLEROY

Issu de deux grandes familles, les Villeroy et les Harlay, évêque de Saint?Malo à 36 ans, il devint, dix ans plus tard, évêque de Chartres (1657 ? 1690). Au cours de son épiscopat, il fit reconstruire le Séminaire du Grand Beaulieu qui occupait les bâtiments d'une ancienne léproserie.
Il mourut à Paris mais fut inhumé dans la chapelle du Séminaire. En 1791, son cercueil fut transféré au cimetière général (actuellement place de la République). Son monument funéraire fut alors démonté. La plaque portant l'inscription fut retrouvée en 1851 alors qu'elle servait de dessus de commode. Et le médaillon est maintenant dans un immeuble qui abrita l'Evêché jusqu'à une date récente.

FERDINAND DE NEUVILLE DE VILLEROY
Evêque de Chartres, (conseiller du Roy) en tous ses conseils,
FONDATEUR DU SÉMINAIRE
Repose dans ce temple qu'il éleva au Seigneur
Au milieu des clercs
Pour lesquels il fit construire de magnifiques bâtiments.
Que les pauvres reçoivent son âme dans les tabernacles éternels (eux) dont il fut le père
Et que sa demeure soit dans Sion.
Il mourut le 8 janvier de l'année du Seigneur MDCLXXXX à l'âge de LXXXII an

 




Plan du site    |   Nos liens    |   Nous contacter    |   Informations légales    
Tous droits réservés à Ville du Coudray, 2013